Les Ateliers Saint-Luc

Un lieu pour se réapprendre et se spécialiser

Une nouvelle école est née ! Les ATELIERS SAINT-LUC sont issus de l’union de l’Eps Saint-Luc et de l’ISURU.

L’association des deux écoles et de leurs équipes pédagogiques et administratives a permis d’exploiter le meilleur de chacune et chacun, sur base des expériences individuelles, des différents acquis, des avancées spécifiques pour faire quelque chose de différent, du neuf, pas du vieux !
Et donc sont nés les ATELIERS SAINT-LUC, ainsi nommés parce ce nom correspond à ce que nous y faisons tous, quelle que soit notre discipline.
Parce qu’il y est question d’apprentissage auprès d’un maître, en communauté, dans une dynamique pratique, en lien avec l’exercice réel d’une profession.
Parce qu’on y promeut le travail collaboratif, le partage, le décloisonnement des disciplines, le regard multiple et ouvert.


Les ATELIERS SAINT-LUC, puisqu’ils sont pluriels, permettent à chacun de s’approprier un singulier en permettant d’exister à l’« atelier mode », à l’« atelier scénographie », à l’« atelier d’urbanisme », etc.  Les Ateliers Saint-Luc se sont dotés d’un Projet d’établissement qui définit leurs missions, leurs valeurs et leur vision.

Les Ateliers Saint-Luc, tout comme précédemment l’Institut Supérieur d’Urbanisme et de Rénovation Urbaine et l’École de Promotion sociale Saint-Luc, font partie des Instituts Saint-Luc de Bruxelles et dépendent du Comité Organisateur des Instituts Saint-Luc à Saint-Gilles.

Les Ateliers Saint-Luc sont un établissement de Promotion sociale. Qu’est-ce que cela signifie ? L’Enseignement de promotion sociale (EPS) s’inscrit dans la dynamique de l’éducation tout au long de la vie en Communauté française. Il compte plus de 150 établissements sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles (cfr l’annuaire des établissements de promotion sociale).
Cet enseignement propose aux adultes des formations très variées de niveau secondaire ou supérieur. La souplesse de son organisation permet de combiner études et travail. Il cherche à répondre à toute une série de demandes de la société : initiation, formations complémentaires, recyclage, réorientation, perfectionnement, épanouissement personnel…

L’Enseignement de promotion sociale, organisé par le décret du 16 avril 1991, poursuit 2 finalités :
• concourir à l’épanouissement individuel en promouvant une meilleure insertion professionnelle, sociale, scolaire et culturelle (développement des personnes) ;
• répondre aux besoins et demandes en formation émanant des entreprises, des administrations, de l’enseignement et d’une manière générale, des milieux socio-économiques et culturels (besoins de la société).

1/1

Nos engagements

  • L'EXCELLENCE DES CURSUS

    Les Ateliers Saint-Luc ambitionnent de former des artistes, des concepteurs et des techniciens accomplis et d’en faire des acteurs de changement et d’évolution de la société.

  • L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL

    L’école s’engage dans la voie du développement durable et contrôle l’impact environnemental et social de son activité.

  • LA TRANSVERSALITE ET LA COMPLEMENTARITE

    L’enseignement dispensé se conçoit dans le cadre d’un projet global où les différents apprentissages s’articulent les uns aux autres et font la part belle à la transversalité et à la perméabilité des savoirs.